Le Master Géomatique appliquée aux études urbaines et aux risques de l'Université de Cergy-Pontoise forme des spécialistes en ingénierie spatiale et territoriale. Il est centré sur les préoccupations croissantes pour la gestion des risques et de l’environnement urbain sur le long terme, dans la perspective de l’aménagement urbain durable. Il vise à donner aux étudiants les compétences pour mettre les outils de la géomatique au service des thématiques de l’environnement urbain et des risques naturels et technologiques.

Des outils au service du diagnostic, de l’aménagement et de la prospective territoriale

L’originalité de cette formation est d’associer cartographie, gestion de bases de données, analyse de données, SIG, géoweb, télédétection, webmapping, modélisation, 3D et systèmes complexes aux thématiques de l’environnement urbain et des risques naturels et technologiques. Le master croise enseignements théoriques et pratiques, expérience des enseignants, des chercheurs et des professionnels, pour proposer l’approche territoriale de la géographie à ces nouveaux défis.

Une double compétence offrant de nombreux débouchés

Ce master débouche sur la maîtrise de toute la chaîne de traitement de l’information géospatiale et des problématiques de la gestion durable des villes. Il répond aux besoins croissants des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’État. Cette double compétence est aussi recherchée par les agences d’urbanisme, les bureaux d’étude, les entreprises de services urbains, les agences de conseil, de géomarketing et de sondage, tout comme les laboratoires de recherche publics et privés.

Formation initiale – continue – alternance – apprentissage

Le master est ouvert aux étudiants en géographie, aménagement, urbanisme, économie et sciences politiques, ayant de solides bases dans les outils informatiques (bureautique, cartographie, statistique). Il peut être suivi en formation initiale, en formation continue, contrat pro et en alternance, en partenariat avec le Centre de Formation des Apprentis SACEF. Le master propose une spécialisation progressive sur deux ans avec des mises en situation professionnelle réelle et des stages obligatoires, en accordant une place privilégiée à l’utilisation des logiciels libres.

Georezo  Joomla!    libreoffice logo Rstats  qgis netlogo  PostGIS

 

 

 

Plus que quelques jours pour candidater !

friend 2727307 640Vous avez déjà fait des études en France ou êtes ressortissant.e de l'un des pays de l'Union européenne ?

Vous pouvez encore candidater en 1e ou 2e année du Master pour 2018-2019.

Vous avez jusqu'au 30 août 2018 via l'application eCandidat. Résultats le 31 août 2018 et confirmation obligatoire d'ici au 5 septembre 2018.

Plus que quelques jours pour postuler !

Voir toutes les modalités concrètes ici

Et n'oubliez pas de penser à l'apprentissage, c'est une chance pour la professionalisation des études, à considérer dès le M1.

Un témoignage d'étudiant apprenti du Master ci-dessous.

Postulez sans plus tarder !

 

Securing the Donald! Workshop à la Royal Holloway University of London 2018

 

Capture d’écran 2018-05-07 à 11.49.00.png Capture d’écran 2018-05-07 à 11.49.22.png

Cette année, les M2 de la promotion 2017-2018 ont travaillé à nouveau en partenariat avec les étudiant.e.s du MSc Geopolitics & Security de la Royal Holloway University of London sur le thème de la sécurisation de la visite de travail de Donald Trump à Londres. Après plusieurs mois de préparation, et une semaine intensive de travail en commun, ils ont rendu leurs résultats sous forme d'un briefing opérationnel, mêlant cartes et diaporama, présentée à l'équipe pédagogique franco-britannique, ainsi qu'à des membres de la Metropolitan Police of London invités pour l'occasion.

Le briefing final, sous forme de Story Map, est visible ici. Et en attendant la publication de la vidéo documentant cet événement, voici déjà un teaser pour patienter !

 

Le Master Géomatique à la Nouvelle-Orléans pour le plus grand congrès au Monde des géographes et géomaticiens

Image1Du 10 au 14 avril, six étudiant.e.s et enseignant.e.s du Master communiquent au Congrès Annuel de l'Association Etasunienne des Géographes sur leurs travaux :

- mardi 10 avril :

  • Fanny Di Tursi : "Exploratory method for an evaluation of accessibility in case of a flooding in Paris region", dans le cadre de la session Hazards and GIScience - Session I organisée par Bandana Kar (Oak Ridge National Laboratory), Michael Hodgson (University of South Carolina) et Tom Cova (University of Utah) - 8h-9h40
  • Jean-Baptiste Frétigny : "The Social Ambiguities Of Flying On The Cheap: Defining Experiences For Aeromobilities And Beyond", dans le cadre de la session Flying on the Cheap? (Re)making Contemporary Life through Low-Cost Air Travel qu'il organise avec Weiqiang Lin (National University of Singapore) - 14h40-16h20

 

- mercredi 11 avril :

Didier Desponds : "The noise pollution around the airports: what consequences for residential mobility of the households? The examples of Paris – CDG, Paris – Orly and Toulouse – Blagnac", dans le cadre de la session Action, Ordinary Life, and the City F: Mobility and pollution organisée par John Miron (University of Toronto) - 8h-9h40

Thibault Sergent : "To what extent do GIS allow new use of aerial pictures from Archives of the French ministry of Defense?" et Philippe Salach : "Geovisualization for Users: Questioning the Assumptions of Shared Cartographic Software" dans le cadre de la session Geovisual Analytics organisée par Alexander Savelyev (Texas State University) - 8h-9h40

- vendredi 13 avril :

Damien Masson : "How does the dark sound?", dans le cadre de la session Dark Landscapes: new forms of experience and place organisée par Nick Dunn (Lancaster University) et Tim Endesor (Manchester Metropolitan University) - 15h20-17h

 Au plaisir peut-être de vous y trouver !