Le Master Géomatique appliquée aux études urbaines et aux risques de l'Université de Cergy-Pontoise forme des spécialistes en ingénierie spatiale et territoriale. Il est centré sur les préoccupations croissantes pour la gestion des risques et de l’environnement urbain sur le long terme, dans la perspective de l’aménagement urbain durable. Il vise à donner aux étudiants les compétences pour mettre les outils de la géomatique au service des thématiques de l’environnement urbain et des risques naturels et technologiques.

Des outils au service du diagnostic, de l’aménagement et de la prospective territoriale

L’originalité de cette formation est d’associer cartographie, gestion de bases de données, analyse de données, SIG, géoweb, télédétection, webmapping, modélisation, 3D et systèmes complexes aux thématiques de l’environnement urbain et des risques naturels et technologiques. Le master croise enseignements théoriques et pratiques, expérience des enseignants, des chercheurs et des professionnels, pour proposer l’approche territoriale de la géographie à ces nouveaux défis.

Une double compétence offrant de nombreux débouchés

Ce master débouche sur la maîtrise de toute la chaîne de traitement de l’information géospatiale et des problématiques de la gestion durable des villes. Il répond aux besoins croissants des collectivités territoriales et des services déconcentrés de l’État. Cette double compétence est aussi recherchée par les agences d’urbanisme, les bureaux d’étude, les entreprises de services urbains, les agences de conseil, de géomarketing et de sondage, tout comme les laboratoires de recherche publics et privés.

Formation initiale – continue – alternance – apprentissage

Le master est ouvert aux étudiants en géographie, aménagement, urbanisme, économie et sciences politiques, ayant de solides bases dans les outils informatiques (bureautique, cartographie, statistique). Il peut être suivi en formation initiale, en formation continue, contrat pro et en alternance, en partenariat avec le Centre de Formation des Apprentis SACEF. Le master propose une spécialisation progressive sur deux ans avec des mises en situation professionnelle réelle et des stages obligatoires, en accordant une place privilégiée à l’utilisation des logiciels libres.

Georezo  Joomla!    libreoffice logo Rstats  qgis netlogo  PostGIS

 

 

 

Outils de veille 2.0

veille carto 2.0Les étudiants du Master Géomatique lancent des outils de veille 2.0 pour suivre, commenter et diffuser l'actualité du géoweb, de l'open data, de la cartographie, data viz, géomatique, carto participative, SIG libres et bien d'autres sujets encore! N'hésitez pas à les suivre, à interagir et à participer à ce travail qui est diffusé à tous pour le bénéfice de la communauté.

Veille carto 2.0

Veille Carto 2.0Les étudiants du Master Géomatique lancent des outils de veille 2.0 pour suivre, commenter et diffuser l'actualité du géoweb, cartographie, géomatique, cartographie participative, SIG libres et bien d'autres sujets encore! N'hésitez pas à les suivre, à interagir et à participer à ce travail qui est diffusé à tous pour le bénéfice de la communauté.

Veille Carto 2.0 par les étudiants du Master Géomatique

 

Carte apprentis du master

Chaque année, le Master Géomatique appliquée aux études urbaines et aux risques forme une vingtaine d'étudiant en alternance qui travaillent en apprentissage ou en contrat pro dans nos entreprises et collectivités partenaires à Paris et en Ile de France. Carte des apprentis du Master Géomatique appliquée aux études urbaines et aux risques

Mémoires soutenus en 2014

#diplomésucp Mémoires de 1ère année

  • L'utilisation des SIG dans l'industrie parapétrolière | M1 | Audrey B.
  • Elaboration d’une stratégie pour le géoreférencement massif à ERDF en Ile-de-France | M1 | Daouda D.
  • Mise en place d’un catalogue de données au département des Yvelines | M1 | Juliette D.
  • Les SIG de la gestion du risque à la gestion des crises | M1 | Mathieu G.
  • La vulnérabilité du SDIS des Yvelines en cas de crue majeure | M1 | Karen G.
  • Exploration des relations spatiales entre sclérose amyotrophique latérale et environnement | M1 | Paul I.
  • La fiabilité des données cartographiques depuis le décret DT-DICT | M1 | Ophélie L.
  • Méthodologie pour l'étude environnementale pour un réseau de transport pétrolier | M1 | Botheaka P.
  • Le SIG comme outil de concertation autour des grands projets urbains | M1 | Jenny R.
  • Création d'un outil pour l'emplacement de groupements d'intervention feux de forêts | Guillaume S.
  • Apports du SIG dans la gestion de crise sanitaire à l'Agence Régionale de Santé | M1 | Laura T.

Mémoires de 2ème année

  • Elaboration d'un maillage de recharge rapide pour la voiture électrique | M2 | Armand C.
  • La géomatique à l’appui des politiques de réduction des risques liés aux toxicomanies | M2 | Jérémy D.
  • Les perspectives du big data vs spatial data | M2 | Karim E.
  • Mutualisation d’un outil SIG au sein d’une intercommunalité et cohérence territoriale | M2 | Thibault F.
  • SIG et estimation en masse des coûts de déploiement de la fibre optique | M2 | Cécile G.
  • La directive INSPIRE: mise en place d’un projet multi-scalaire | M2 | Dann G.
  • La réforme DT-DICT et les évolutions de la géomatique | M2 | Laure H.
  • Les impacts d’un SIG sur la gestion patrimoniale d’Aéroports de Paris | M2 | Martin L.
  • Apports et impacts d'un WebSIG sur la gestion du risque industriel | M2 | Justine R.
  • L'intégration des SIG dans l'application des politiques urbaines en bureau d'études | M2 | Clément V.
  • Le citoyen comme instrument public de gestion des déchets ménagers | M2 | Tayssa W.
  • Les apports de la géomatique dans la gestion des énergies renouvelables en Suisse | M2 | Sébastien W.