Plus que quelques jours pour postuler !

Affichages : 448

Voir toutes les modalités concrètes ici

Et n'oubliez pas de penser à l'apprentissage, c'est une chance pour la professionalisation des études, à considérer dès le M1.

Un témoignage d'étudiant apprenti du Master ci-dessous.

Postulez sans plus tarder !

 

Securing the Donald! Workshop à la Royal Holloway University of London 2018

Affichages : 445

 

Capture d’écran 2018-05-07 à 11.49.00.png Capture d’écran 2018-05-07 à 11.49.22.png

Cette année, les M2 de la promotion 2017-2018 ont travaillé à nouveau en partenariat avec les étudiant.e.s du MSc Geopolitics & Security de la Royal Holloway University of London sur le thème de la sécurisation de la visite de travail de Donald Trump à Londres. Après plusieurs mois de préparation, et une semaine intensive de travail en commun, ils ont rendu leurs résultats sous forme d'un briefing opérationnel, mêlant cartes et diaporama, présentée à l'équipe pédagogique franco-britannique, ainsi qu'à des membres de la Metropolitan Police of London invités pour l'occasion.

Le briefing final, sous forme de Story Map, est visible ici. Et en attendant la publication de la vidéo documentant cet événement, voici déjà un teaser pour patienter !

 

Le Master Géomatique à la Nouvelle-Orléans pour le plus grand congrès au Monde des géographes et géomaticiens

Affichages : 523

Image1Du 10 au 14 avril, six étudiant.e.s et enseignant.e.s du Master communiquent au Congrès Annuel de l'Association Etasunienne des Géographes sur leurs travaux :

- mardi 10 avril :

  • Fanny Di Tursi : "Exploratory method for an evaluation of accessibility in case of a flooding in Paris region", dans le cadre de la session Hazards and GIScience - Session I organisée par Bandana Kar (Oak Ridge National Laboratory), Michael Hodgson (University of South Carolina) et Tom Cova (University of Utah) - 8h-9h40
  • Jean-Baptiste Frétigny : "The Social Ambiguities Of Flying On The Cheap: Defining Experiences For Aeromobilities And Beyond", dans le cadre de la session Flying on the Cheap? (Re)making Contemporary Life through Low-Cost Air Travel qu'il organise avec Weiqiang Lin (National University of Singapore) - 14h40-16h20

 

- mercredi 11 avril :

Didier Desponds : "The noise pollution around the airports: what consequences for residential mobility of the households? The examples of Paris – CDG, Paris – Orly and Toulouse – Blagnac", dans le cadre de la session Action, Ordinary Life, and the City F: Mobility and pollution organisée par John Miron (University of Toronto) - 8h-9h40

Thibault Sergent : "To what extent do GIS allow new use of aerial pictures from Archives of the French ministry of Defense?" et Philippe Salach : "Geovisualization for Users: Questioning the Assumptions of Shared Cartographic Software" dans le cadre de la session Geovisual Analytics organisée par Alexander Savelyev (Texas State University) - 8h-9h40

- vendredi 13 avril :

Damien Masson : "How does the dark sound?", dans le cadre de la session Dark Landscapes: new forms of experience and place organisée par Nick Dunn (Lancaster University) et Tim Endesor (Manchester Metropolitan University) - 15h20-17h

 Au plaisir peut-être de vous y trouver !

Les étudiant.e.s du Master Géomatique co-organisateurs d'un Mapathon à la nuit de la Géographie #NuitDeLaGeo

Affichages : 571

Affiche Nuit geoLes étudiant.e.s du Master Géomatique, réuni.e.s dans l’association Géomactif, participent à la Nuit de la Géographie, le 6 avril à Paris. En relation avec l’association humanitaire CartONG qui a pour habitude d’organiser des mapathons, les étudiant.e.s de l’Université de Cergy-Pontoise vont monter un atelier inter-universitaire, pour lancer un grand mapathon, notamment avec les Universités de Paris I, Paris VII, Paris VIII. 

Un mapathon qu’est-ce que c’est ? Un événement qui rassemble des personnes toutes connectées à un ordinateur, pour faire une action à l’aide de cartes. Ici, nous utiliserons OpenStreetMap (OSM), pour ajouter des informations, comme le bâti, les cours d’eau, etc. sur une partie du monde qui est peu renseignée. Cela rejoint l’initiative MissingMaps, qui a pour but d’ajouter des informations qui ne figurent pas encore sur certaines régions du monde, sur le fond de carte OSM. 

Rappel important : cela n’exige pas du tout d’avoir des compétences poussées en cartographie.

Comme à son habitude, le mapathon aura pour but humanitaire, sur une tâche spécifique, qui se situera sur la Réduction des Risques de Madagascar. Cet événement, bien qu’organisé par des étudiant.e.s, est bien évidemment ouvert à tous ! 

Un maximum de personnes qui pourraient être intéressées et être curieux de savoir comment la cartographie est attendu. Cet événement peut jouer un rôle primordial dans les secours humanitaires, même sur un autre continent. 

Localisation : L'ESS'pace, au 15 Rue Jean Antoine de Baïf, 75013 Paris